Le réveil de Gaïa – Edouard Jhil

Chers lecteurs,

Me revoici avec la chronique d’un livre. C’est pour moi la toute première chronique que je réalise par le biais de la plateforme SimplementPro en tant que chroniqueuse. Une plateforme que j’avais déjà découverte en tant qu’auteure (et que je recommande aux auteurs et aux chroniqueurs qui ne la connaîtraient pas encore 😉 ).

Je me suis donc lancée également comme chroniqueuse, et le tout premier titre de ce qui pourrait bien devenir une longue série a été : Le réveil de Gaïa, d’Edouard Jhil (Edilivre).

Intriguée par le titre, j’ai immédiatement accepté de lire ce livre. Me voilà embarquée pour un voyage vers les temps immémoriaux où les Clans se partageaient les Grottes, le Sable, la Forêt… Je me crois dans un contexte préhistorique et découvre petit à petit le vocabulaire et les moeurs de nos héros : Naxim et Perle, bien sûr, mais également Ristark, Kobré, Murlac. Même les noms des personnages sont dépaysants. Pourtant, ils réussissent à m’inviter dans leur monde et dans leur vécu. Jusqu’à ce qu’un événement tout à fait inattendu vient déranger le rythme des Ardentes et Froidures, et me bousculent dans mon fauteuil également. L’auteur nous fait tous basculer dans un futur auquel nous ne sommes pas préparés.

Ce roman est habilement construit. Il introduit un décor accompagné de son vocabulaire, que l’on découvre au fil de la lecture. Comme si l’auteur avait ajouté entre les mots et les lignes un guide invisible qui nous familiarise avec son univers.

Si vous aimez lire pour être sérieusement dépaysé et suivre les aventures inattendues de protagonistes qui sont peut-être héroïques et peut-être pas, je vous conseille vivement de découvrir Le réveil de Gaïa, d’Edouard Jhil.

Vous trouverez peut-être une autre idée de lecture, dans un autre genre, parmi les autres livres dont j’ai déjà eu le plaisir de faire une chronique. Découvrez-les ci-dessous.

A très bientôt pour une nouvelle chronique 😉

Marie Hélène

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Up ↑